Avez-vous déjà eu une intuition à propos d’une décision ou d’une solution à un problème que vous avez suivie avec succès même si vous ne pouviez pas expliquer pourquoi ?

C’est l’intuition en action avec votre cerveau en mode d’ondes cérébrales alpha !

Mais c’est loin d’être de la magie. La science a démontré que l’intuition est liée à la façon dont le cerveau humain traite les informations sensorielles, bien qu’inconsciemment, dans le but de survivre, et c’est ainsi que l’humanité a survécu pendant des milliers d’années dans la nature !

Pendant des milliers d’années, nos ancêtres ont survécu (et même prospéré) dans des conditions de vie difficiles parce qu’ils repoussaient constamment les limites de leur capacité mentale en mode d’ondes alpha pour percevoir le monde et prendre des décisions instinctives :

Utiliser la conscience sensorielle à plusieurs niveaux dans la nature pour suivre les mouvements de la faune, chasser la nourriture et éviter d’être chassé.

Lire le paysage à la recherche de signes précurseurs de nourriture, de plantes médicinales, de ressources, d’abris, de météo, de saisons et d’eau.

S’adapter et être résilient en apprenant constamment et inconsciemment par les sens (Embodied Learning).

Mais aujourd’hui, beaucoup d’entre nous ne se souviennent pas de ce que signifie avoir une forte conscience sensorielle ou une connexion intérieure, ni de ce que nous ressentons dans notre propre corps face à certaines situations.

Dans n’importe quelle situation, beaucoup d’entre nous passent immédiatement en mode traditionnel de résolution de problèmes (ondes cérébrales bêta), sans tenir compte de leur ressenti viscéral ou de leur intuition.

De nos jours, de nombreux dirigeants considèrent les réactions et les intuitions corporelles comme irrationnelles et déraisonnables. L’intuition est quelque chose qui n’est pas vraiment compris et qui est considéré comme douteux. Comme l’affirme Giles Hutchins dans son livre « Regenerative Leadership » : « Nous sommes une société de cerveau gauche, avec des dirigeants qui ignorent leurs sens et leur intuition ».

Actually, by focusing exclusively on our intellect (left brain or rational mind), we are only using 20% of our grey matter. When our brain kicks into alpha wave mode, we access the remaining 80% ! This means the ability to retrieve a lot more information, albeit subconsciously.

Recent scientific research shows our brain in alpha wave (i.e. in sensory awareness mode in Nature) processes information at 20,000,000 bits/sec, while in traditional problem-solving beta wave mode (left brain or analytical), we process 500,000 times lower at 40 bits/sec!

Being in alpha wave mode also helps to restore our “directed attention capacity” or “executive attentional control” that we use in beta wave mode. That’s because science has found that in urban environments, humans overtax their “directed attention” resulting in an increase in stress and a decrease in their capacity to use their beta wave mode to problem solve.
This finding was behind the popularity of Attention Restoration Therapy, invented in the 1990’s by Kaplan & Kaplan. Since then, science has uncovered that alpha waves play a central role in ART.

In summary, by losing our sensory connection with Nature, we have also lost problem-solving, decision-making, learning and creativity capabilities.

En réalité, en nous concentrant exclusivement sur notre intellect (cerveau gauche ou esprit rationnel), nous n’utilisons que 20 % de notre matière grise. Lorsque notre cerveau passe en mode d’ondes alpha, nous accédons aux 80 % restants ! Cela signifie la capacité de récupérer beaucoup plus d’informations, bien qu’inconsciemment.

Des recherches scientifiques récentes montrent que notre cerveau en mode d’ondes alpha (c’est-à-dire en mode de conscience sensorielle dans la nature) traite les informations à 20 000 000 bits/seconde, alors qu’en mode traditionnel d’ondes bêta de résolution de problèmes (cerveau gauche ou analytique), nous traitons 500 000 fois moins d’informations à 40 bits/seconde !

Le fait d’être en mode cérébral alpha permet également de restaurer notre « capacité d’attention dirigée » ou « contrôle attentionnel exécutif » que nous utilisons en mode bêta. En effet, la science a découvert que dans les environnements urbains, les humains surchargent leur « attention dirigée », ce qui entraîne une augmentation du stress et une diminution de leur capacité à utiliser leur mode bêta pour résoudre les problèmes.

Cette découverte est à l’origine de la popularité de la thérapie de restauration de l’attention (ART), inventée dans les années 1990 par Kaplan & Kaplan. Depuis lors, la science a découvert que les ondes alpha jouent un rôle central dans l’efficacité de l’ART.

En résumé, en perdant notre connexion sensorielle avec la nature, nous avons également perdu nos capacités de résolution de problèmes, de prise de décision, d’apprentissage et de créativité.

Le fait d’être en mode d’ondes alpha permet également de restaurer notre « capacité d’attention dirigée » ou « contrôle attentionnel exécutif » que nous utilisons en mode d’ondes bêta. En effet, la science a constaté que dans les environnements urbains, les humains surchargent leur « attention dirigée », ce qui entraîne une augmentation du stress et une diminution de leur capacité à utiliser le mode bêta pour résoudre les problèmes.

Cette découverte est à l’origine de la popularité de la thérapie de restauration de l’attention, inventée dans les années 1990 par Kaplan & Kaplan. Depuis lors, la science a découvert que les ondes alpha jouent un rôle central dans la ART.

En résumé, en perdant notre connexion sensorielle avec la nature, nous avons également perdu nos capacités de résolution de problèmes, de prise de décision, d’apprentissage et de créativité.

Mais des découvertes récentes montrent que les dommages ne sont pas seulement cognitifs, ils sont aussi physiologiques et psychologiques.

Étant donné que nos cinq sens fondamentaux sont câblés dans notre ADN pour la connexion avec la nature, l’urbanisation fait que nos sens sont privés des stimuli naturels dont ils ont besoin pour nous apporter santé et bien-être.

Les recherches montrent que, sous l’effet de ces stimuli artificiels dans les villes, notre cerveau ne peut pas passer en mode alpha et reste par défaut en mode bêta surtaxé, avec des niveaux de stress élevés, et souvent des épuisements profesionnels.

Pour certains d’entre nous, des activités telles que la méditation deviennent essentielles pour survivre.

Les preuves scientifiques montrent que lorsque vos sens reconnaissent les stimuli de la nature avec lesquels ils sont câblés pour interagir, les biomarqueurs de santé, s’améliorent de manière significative, en particulier au niveau cardiovasculaire, immunologique et psychologique.

Et l’explication se trouve dans les ondes alpha de notre cerveau !

Alors maintenant, ma question à vous en tant qu’humains et leaders est la suivante :

Aujourd’hui, dans le monde VUCA du 21ème siècle, avons-nous une chance de se sentir bien si nous nous reposons exclusivement sur nos ondes cérébrales bêta ?

null
null
null
null
null

Le temps est donc venu de nous rappeler, en tant qu’êtres humains, que nous ne sommes pas limités à nos cinq sens fondamentaux !

La pratique Natural Leadership éveille d’autres sens qui sont des outils essentiels à l’amélioration de la santé et à l’élargissement du potentiel cérébral : l’imagination, la proprioception, le mimétisme (neurones « miroir ») et surtout l’intuition.

null

Ondes Cérébrales Béta

Mode traditionnel de résolution des problèmes

CAPACITÉS LIMITÉES

- État d'éveil
- 40 bits/seconde
- Cerveau Conscient uniquement

500,000 fois plus rapide !

null

Ondes Cérébrales Alpha

Mode « immersif » de résolution des problèmes

CAPACITES ELARGIES

- L'état d'éveil détendu ou de « flow » débloque l'intuition.
- Intégration corps-esprit
- intègre l'esprit subconscient
- 20 millions de bits/seconde
- Guidé par la visualisation
- Accès à toutes les données de l'environnement