Montréal, le 16 juillet 2022 – Il y a exactement 2 mois, le 16 mai dernier, le premier programme de « prescriptions nature » était lancé au Québec. 

Ainsi, l’exposition à la nature est officiellement devenue un pilier de la santé publique, à même titre que le sommeil, la diète et l’exercice physique. 

Le programme Prescri-Nature est déjà soutenu par plus de 45,000 professionnel.les de la santé au Québec. 

En combinaison avec sa version anglophone lancée, ce programme est en passe de doter le Canada du plus grand programme de prescriptions nature au monde.

La prescription nature est de 2 heures par semaine par tranches minimales de 20 minutes. 

Dépasser cette dose hebdomadaire ne comporte aucun risque d’effets secondaires. 

t une révolution puisque depuis longtemps, la nature n’était plus considérée comme fondamentale pour la santé humaine.

Les Autochtones ont toujours su que notre rapport à la nature et au territoire est le socle de notre santé, puisque c’est une partie de nous-mêmes les humains. Nous faisons partie de la nature, et de nous en dissocier dans les derniers siècles a causé plusieurs maladies chroniques, et notamment au niveau de la santé mentale.

 

Heureusement, les études des 15-20 dernières années ont démontré, avec plus de 1,000 publications à l’appui, que notre contact sensoriel avec la nature est fondamental tant pour notre santé psychologique que physique.

Au Japon, Dans les années 80, les autorités publiques avaient proposé des marches lentes et méditatives de connexion sensorielle en nature pour faire face à la toute première épidémie de burnout de l’ère moderne.

Dès 2016, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) publiait un rapport qui concluait que les troubles neuro cognitifs, avec le stress et le burnout en tête, sont l’épidémie #1 du XXIème siècle avec 615 millions de cas dans le monde et des pertes de productivité de US$1 trillions par année.
En 2019, l’OMS reconnaissait le burnout, ou l’épuisement professionnel comme un diagnostic médical officiel. Puis, en 2020, la Covid…

Depuis la prévalence mondiale du burnout a largement dépassé le milliard de cas avec le confinement et les différentes restrictions visant à juguler la pandémie.

Si les vaccins anti-Covid protégeaient et prévenaient les symptômes graves de la Covid, ils n’ont pas réglé cette épidémie de santé mentale au travail.

Le télétravail et le manque de socialisation ont été cités comme causes de cette accélération des cas de burnout, mais il ne faut pas oublier le manque de stimulation de nos sens lorsque nous sommes confinés et communiquons par l’intermédiaire d’écrans.

Les bonnes nouvelles, c’est que le lancement de Prescri-Nature donne l’opportunité et la légitimité aux dirigeants et aux gestionnaires de ressources humaines pour amener leurs équipes en nature ensemble et ainsi apporter une solution à plusieurs défis actuels des entreprises.

D’abord parce que l’exposition à la nature est un des meilleurs antidotes connus pour combattre les deux types de stress qui causent l’épuisement professionnel.

En effet, les études montrent que la relaxation et le repos permettent de restaurer le stress physiologique, celui qui nous met en état de « combat ou fuite », mais fonctionne mal lorsque le stress est chronique est a évolué vers un autre type de stress, le cognitif. Ce stress cognitif est celui qui nous empêche de nous concentrer, de planifier, d’utiliser notre attention dirigée (ou exécutive). Il peut même aller jusqu’à des changements comportementaux tel l’irascibilité et la tendance à l’agressivité.

Pour ces moments préconisés en nature, il existe de nouvelles interventions guidées par des professionnels spécialisés comme ceux de l’Institut Natural Leadership. Ces interventions permettent la facilitation de rencontres de travail ou d’activités de team building, tout en cultivant le bien-être et la performance collective des équipes. C’est donc l’occasion d’accomplir du travail mais dans un contexte différent qui change les dynamiques d’équipes. 

Les activités proposées par l’Institut Natural Leadership sont inspirées par la sylvothérapie organisationnelle, une intervention de connexion à la nature en groupe avec tous les bienfaits sur la santé décrits dans Prescri-Nature, mais avec une dimension santé relationnelle en plus. 

Lorsqu’on parle de santé relationnelle (ou organisationnelle), il s’agit de l’empathie, la confiance (dans le groupe et en soi), l’écoute profonde, le respect et le sens de l’appartenance au collectif.

Ces activités ont lieu dans un cadre sécuritaire, respectueux et non-compétitif 

à proximité des entreprises, dans une forêt, un parc urbain ou dans n’importe quel environnement naturel.

Les études montrent que ce type de rencontres en nature permettent aux équipes et aux entreprises de découvrir leur plein potentiel de collaboration authentique et de performance collective.

On observe un impact profond sur la cohésion d’équipe, sa capacité à innover et à s’adapter au changement.

Il semble que notre cerveau soit prédisposé à connecter beaucoup plus facilement et de façon plus authentique avec les autres dans un environnement naturel. C’est ce qu’on appelle l’effet de la forêt miroir.

Comme les arbres d’une forêt, c’est en s’appuyant sur sa (bio)diversité, que les membres d’une équipe peuvent fonctionner comme un écosystème efficace, harmonieux, développer sa capacité d’adaptation et faire face aux défis. L’interdépendance de ses membres, comme en forêt, peut devenir une richesse si elle est portée par la confiance mutuelle et laisse un espace de parole partagé, équitable et libre.

“ Dans une forêt, chacun a sa place, en interaction avec tout son environnement, ce qui permet de développer à la fois le potentiel, l’énergie et les ressources de chacun et de l’écosystème pour s’adapter en permanence en créant des solutions résilientes.”

En définitive, les techniques de sylvothérapie organisationnelle s’inspirent tout simplement de 3 milliards d’années de leçons, de collaboration et de résilience qu’offre la nature. De cette façon, il devient possible et facile de nous reconnecter à nous-mêmes et aux autres membres d’une équipe ou d’une entreprise.

L’opportunité est grande aujourd’hui pour les entreprises d’intégrer la nature pour faire face aux défis de bien-être au travail, de dynamiques d’équipes et de télétravail, d’adaptation au changement et d’innovation, tout en explorant le plein potentiel de leur intelligence collective.

Alors que Prescri-Nature propose déjà une » prescriptions nature » pour 2 heures par semaine à chaque québécois.e, les entreprises québécoises pourront bientôt bénéficier de prescriptions nature « collectives » à commencer par 2 heures par mois dédiées à des activités d’équipe en nature. Dès le mois de septembre.

Emmett Phil Coriat est pharmacien, co-fondateur du programme Prescri-Nature et fondateur de l’Institut Natural Leadership qui propose des programmes de team building et de facilitation de réunions en nature au Québec inspirés par la sylvothérapie organisationnelle, en Suède, en Belgique et en Espagne.

Pour visiter le site internet de Prescri-Nature: www.prescri-nature.ca 

Pour visiter le site internet de l’Institut Natural Leadership : www.natureandleadership.com

 

Contact

Emmett Phil Coriat, pharmacien et co-fondateur de Prescri-Nature

emmett@natureandleadership.com 

c: (514)792-1264

Pour plus d’information sur le lancement des programmes de prescriptions-nature collectives en entreprise.